melting pot

J’ai écrit qu’un lieu n’est pas seulement définit par une latitude ainsi qu’une longitude, mais aussi bien par les personnes avec qui ont le partage. C’était sans compter sur la personne principale, indispensable à notre chemin, nous-même…
Capitale de notre vie, sans quoi nous ne pourrions pas être au rendez-vous.
Et quel rendez-vous ? Celui de la vie, celui qui s’impose à nous, celui auquel on ne s’attendait pas! Le plus souvent surprenant, celui qui n’apparait pas comme un choix mais plutôt une évidence.

Evidence matérialisée par une succession d’événements pour lesquels choisir est une résultante à l’instar d’être une conséquence.
Âme vagabonde, opportuniste réalité.


Quand la vie s’empare de notre chemin d’un contraste positif n’altérant pas notre vision. Sans équivoque, sans possibilité d’appel et encore moins de cassation. Quand partir et choisir me semble soeurs jumelles, trancher représente leur cousine.

Les années qui passent nous confèrent parfois une douce magie, celle du savoir. En particulier, l’apprentissage du recul pour comprendre que l’équilibre est mère de fertilité, comprendre qu’on ne peut pas donner sans recevoir, prendre sans donner, perdre et gagner, connaitre pour oublier, rencontrer sans quitter, quitter pour se retrouver, accepter sans concéder, pleurer sans rire, l’ombre pour la lumière, se retrouver pour aimer, s’aimer soi-même pour avancer. Melting’pot d’émotions et de raisons qui donne pour conclusion une nouvelle maison.

JUlie
1.12.17