30 ans et des astres plein la tête

30 ans. 30 putins d’années.
Petite, à la question que veux tu faire plus tard ?
Ma réponse aurait pu être, 30 ans !
J’en ai chié et j’y suis arrivée.
Punchline d’un historique,
continuer vers le magique.
À l’instar de flétrir,
choisir de fleurir,
pour s’épanouir.
Libérée du passé,
à présent, je sais.
Qu’aujourd’hui, hier, demain, tout ira bien !
Beigbeder, à peu près, disait :
“il faut un être achevé,
pour vivre une histoire inachevée”
Éclosion d’un papillon.
Romancière des chapitres de ma vie,
composés de protagonistes qui m’ont donné, en vie.
Mon corps à 30 ans d’agissements,
quand mon esprit n’a pas de Temps.
Frivolité que de se sentir âgée,
ironie à laquelle je ne souhaite participer.
On me dira coupable,
clairement responsable,
car libérée du juge sociétale.
Damnée, d’Être à coté,
quand je m’emploie, à simplement, donner,
le meilleur de mon humanité,
en toute sérénité.

Croisade de mon Âme à l’aube d’une nouvelle décennie.

JUlie
20.9.18