existere

la volonté d’exister,
avancer alors qu’on a rien demander.
il n’y a pas d’outils sans vice,
le doute tapie dans un interstice
me guette à la folie.
mes pensées pansent
mes émotions sur le bûcher,
il est Temps d’avancer.
Âme vagabonde
d’une vie de songes,
condamnée à être figée.
Bleu astral, Coeur boréal
Verte de taire,
j’ai crié mes maux si beaux,
Et de la haut j’dirais :
« c’était putin de chantmé »

JUlie
20.1.19