tempête, temps bête, tant bêtes

La tempête fait rage,
quand gronde l’orage 🌩
éclair ⚡️ et tonnerre,
la nature rugit.
Mon cœur a ce cri,
doucement se resserre.
Raisonance d’une puissance,
qui me rappelle a mon échelle,
d’atomes humaine.
Après la tempête vient toujours le soleil,
insignifiants sont nos problèmes.
Constat de pensées,
Voyant dans les vallons se formaient,
ces mêmes nuages d’eau chargés.
Quelle belle représentation,
ils voguent vers d’autre horizons.
Voilier de la nature sage,
qui, à la nuit tombée,
s’en vont éclabousser,
de lointains rivages.
Les soucis sont comme l’ennui,
ils nous nuisent quand on oublie,
qu’un jour, ils s’enfuient.

JUlie
26.5.19