audace

À tous ceux qui m’ont abandonné
sans même avoir vraiment essayé.
À tous ceux que j’ai fait fuir,
jusqu’au dernier soupir.
Sommes nous vraiment coupables,
d’avoir torturé nos âmes,
sur l’autel de l’apprentissage ?

Quand le passé s’efface,
les peurs affrontées,
en pleinne face,
fait place à l’honnêteté,
et certains trépassent.

tout casse,
tout passe,
tout lasse,
tout s’efface.

JUlie
10.11.19