B O N H E U R

Qu’est-ce que le bonheur ?
Surtout en 2020, dans une société de consommation qui nous fait languir en satisfaction ?
Le bonheur est je pense quelque chose qui se vit dans le présent et se trouve dans le passé.
L’imprévu me semble être une richesse car avec celui-ci nous ne pouvons que vivre pleinement ce qu’il se passe jusqu’à ce qu’il se termine. J’ai appris à vivre et chérir des choses simples comme un bon repas partagé entre amis, ensembles et libres d’être eux-mêmes. Je le ressens dans leurs sourires et l’éclat de leurs rires qui caressent chacun de mes sens d’une douce mélodie de couleurs aux formes kaléidoscopiques, étrangement envoutantes. Le bonheur c’est d’être consciente qu’a cet instant il n’y a plus de soucis, plus d’angoisse. Protégée dans une bulle d’amour construite en brique de confiance.

J’ajouterais à cela une goutte de nostalgie. D’un moment passé, confiné, il n’existera plus qu’au travers de mon être. Ce ressentis de douceur mélanger à la légère tristesse d’un instant qui s’est évanoui. Il ne pourra plus jamais exister, il s’est enfuit en m’embrasant dans un camaïeu bleu filant, percutée, il y aura eu un avant et un après.

J’écris pour m’en souvenir, pour l’enrichir et le chérir.
J’écris pour constater la gratitude que j’ai envers l’Univers d’avoir pu vivre autant d’émotions éphémères.
J’écris pour dire merci d’avoir fait de moi un être en paix sans plaies.
J’écris pour ne pas faire tomber dans l’oublie, l’idée, que c’est ça dont j’ai envie.

JUlie
2.2.20